Logo Le Progrès
Dossier partenaire
L’AFIP : une école à l’écoute du monde du travail
Logo Le Progrès
Dossier partenaire
L’AFIP : une école à l’écoute du monde du travail

L’AFIP : une école à l’écoute du monde du travail

Au cœur de Villeurbanne, l’AFIP accueille près de 900 élèves (étudiants et stagiaires de la formation professionnelle). Cette école a su se faire une place au sein des différents cursus lyonnais. Spécialisée dans le numérique, l’AFIP propose une offre de formations certifiantes dans trois domaines distincts : les arts appliqués, l’informatique et le génie civil. Les niveaux vont de Bac à Bac+5.

Sur près de 2000 m², l’école accueille donc des étudiants, mais aussi des alternants et des demandeurs d’emploi. La vocation première de l’école reste celle d’être un centre de formation professionnelle, en lien avec les besoins du marché. Logique pour cette institution créée en 1995 à l’initiative de chefs d’entreprises désireux de disposer d’une offre de formation réellement adaptée à leurs besoins. À l’AFIP, le taux d’insertion en entreprise est de plus de 80% à la sortie du cycle de formation.

 

Les chiffres clés :

3
domaines de compétences : arts appliqués, informatique et génie civil.

25
formations diplômantes.

90
pourcent des élèves accèdent à l’emploi dans les trois mois qui suivent la fin de leur formation.

460
élèves diplômés qui sortent chaque année.

Découvrez l’AFIP en images …

  • L’AFIP va bientôt refaire un workshop en lien avec Boesner, son fournisseur de matériel d’arts appliqués

    L’AFIP va bientôt refaire un workshop en lien avec Boesner, son fournisseur de matériel d’arts appliqués

  • Aujourd’hui, environ 450 élèves suivent un cursus à l’AFIP.

    Aujourd’hui, environ 450 élèves suivent un cursus à l’AFIP.

  • De nombreux espaces, comme cette bibliothèque, sont mis à disposition des élèves.

    De nombreux espaces, comme cette bibliothèque, sont mis à disposition des élèves.

  • Les couloirs de l’AFIP ont été mis en valeur par les élèves en arts-appliqués.

    Les couloirs de l’AFIP ont été mis en valeur par les élèves en arts-appliqués.

  • Plus méconnu, le génie civil est pourtant un secteur qui offre de nombreux débouchés.

    Plus méconnu, le génie civil est pourtant un secteur qui offre de nombreux débouchés.

  • L’AFIP affiche un taux d’insertion professionnelle de 80%.

    L’AFIP affiche un taux d’insertion professionnelle de 80%.

Se former aux métiers du génie civil

  • génie civil photo

Derniers nés de l’école, les cursus en économie de la construction. Le domaine d'application est très vaste et peu aussi bien englober les travaux publics que le bâtiment et l’architecture d’intérieur. 

Conception, réhabilitation, exploitation, etc. Les économistes de la construction sont de véritables chefs d’orchestres, à la tête de tout projets de construction. Ils assistent le maître d’ouvrage pour le conseiller avant, pendant et après les travaux.

Quels sont les débouchés ?

Le secteur du bâtiment en France, c’est :

628 438 entreprises

1 145 887 actifs dont 78 % salariés et 380 300 artisans

155 701 salariés en Auvergne Rhône-Alpes (dont 12,32 % de femmes)

264 271 recrutements en 2017 dont 35 118 en Auvergne Rhône-Alpes

124 milliards d’euros HT de travaux

Se former aux métiers des arts appliqués

  • arts appliqués photo

Les arts appliqués rassemblent, historiquement, les premiers cursus proposés par l’AFIP. Ils regroupent l’ensemble des secteurs d'activités des designers.

Que cela soit dans des espaces réels ou immatériels, comme en informatique, les arts appliqués prennent corps dans de nombreux domaines. Aussi, l’AFIP propose des cursus en design, aménagement d’intérieur, graphisme ou conception. L’établissement est d’ailleurs devenu une référence dans ce domaine.

Quels sont les débouchés ?

Le secteur des arts appliqués en France, c’est :

30 000 designers

La moitié des 14 000 agences de design interviennent dans le design de produit

61 000 auteurs (graphistes, peintres, plasticiens, sculpteurs illustrateurs, dessinateurs, graveurs, céramistes...) inscrits à la Maison des artistes (organisme qui gère leur sécurité sociale)

Environ 200 emplois d’architectes d’intérieur, de dessinateurs, de décorateurs ou de designers se dégagent chaque année.

6 000 graphistes recensés en France

Se former aux métiers de l’informatique

  • informatique photo

Les métiers du numérique sont ce que l’on appelle communément des métiers d’avenir. La filière est véritablement en tension et les débouchés sont nombreux.

Entreprises du numérique, publiques ou privées ou dans l’enseignement et la recherche : le numérique accompagne notre quotidien. C’est pourquoi l’AFIP a lancé de nombreux cursus dans les métiers de l’informatique. Un panel très large où chacun pourra trouver sa voie.

Quels sont les débouchés ?

Le secteur du numérique et de l’ingénieurie informatique en France, c’est :

77 900 établissements en France dont 9 400 en Auvergne Rhône-Alpes

110 milliards d’euros de chiffre d’affaires

837 455 salariés dont 94 500 en Auvergne Rhône-Alpes (11,5 %)

90 % de CDI (soit 5% de plus de la moyenne régionale tous secteurs confondus)

Plus de 4 800 créations d’emplois nettes prévues par an entre 2017 et 2020 en Auvergne Rhône-Alpes (nouveaux postes hors remplacement de départs)

Immeuble Le GrandClément
111/113 rue du 1er mars 1943 - 69100 VILLEURBANNE
Tél.: 04 78 37 81 81
contact@afip-formations.com