MFR du Rhône
Logo Le Progrès
Dossier partenaire
  • Les MFR, l’éducation autrement
  • Les MFR, l’éducation autrement
  • Les MFR, l’éducation autrement

Créé il y a 81 ans, le réseau des MFR a bien évolué.

S’il se destinait à l’origine à former les fils et filles d’agriculteurs afin qu’ils puissent reprendre l’exploitation familiale, il a aujourd’hui élargi le panel des formations : mécanique, administratif, services à la personne, informatique, tourisme, bois… Les formations proposées dans chaque MFR sont même amenées à évoluer en fonction des besoins du territoire où elles sont implantées. Et ce, grâce à la collaboration des branches professionnelles. Enfin, les formations vont désormais de la 4e à l’enseignement supérieur.

La pédagogie, elle, n’a pas changé : l’alternance pour faire découvrir aux jeunes les métiers dans leur réalité. Dès la 4e/3e, ils passent 20 semaines en stage. Ils peuvent essayer divers secteurs et préciser ainsi leur projet professionnel. Une fois fixés, l’équipe encadrante les accompagne pour les aider à réussir, quel que soit leur niveau de départ. L’élève et son projet sont au cœur du dispositif, associant les parents et les maîtres de stage. Grâce à des classes plus petites, chaque élève est suivi au plus près.

Le volet éducatif prépare les jeunes à leur vie d’adulte. Ils sont impliqués dans l’entretien de leur salle de cours, des espaces communs, dans le service lors des repas, à tour de rôle. Le but est de les responsabiliser.

L’orientation autrement

L’orientation autrement

Afin d’aider les jeunes à construire leur projet, les MFR mettent en place différentes classes d’orientation. Les élèves peuvent réellement découvrir les métiers et faire leur choix en connaissance de cause, pour une orientation choisie et non subie.

En 4e/3e, les MFR accueillent les élèves en alternance pour leur redonner confiance en eux, qu’ils choisissent un métier qu’ils auront pu tester et qu’ils disposent de tous les outils nécessaires à la réussite de leur projet. Pour cela, ils passent quatre périodes de stage en 4e et quatre en 3e, dans des métiers variés et des entreprises différentes. L’accent est mis sur le lien entre les enseignements généraux et l’expérience en entreprise, avec remise à niveau dans les matières scolaires si nécessaire. Les semaines de cours sont donc bien occupées. En fin de troisième, ils passent le DNB (brevet des collèges) et peuvent poursuivre sur un CAP ou un Bac Pro. Ces classes d’orientation sont proposées dans 8 établissements du Rhône : MFR de l’Arbresle, MFR de Charentay, MFR de Saint-Romain-de-Popey, MFR de Sainte-Consorce, MFR d’Anse, MFR de Villié-Morgon, MFR de Saint-Laurent-de-Chamousset, MFR de Lamure-sur-Azergues.

Dès 15 ans, les jeunes peuvent aussi opter pour une classe DIMA, soit Dispositif d’Initiation aux Métiers par l’Alternance. Cette forme de pré-apprentissage est destinée aux élèves qui ne s’épanouissent pas dans la filière générale mais ne savent pas encore vers quel métier s’orienter. Ils peuvent ainsi découvrir jusqu’à 4 métiers lors des 19 semaines de stage. Ce dispositif est proposé dans les MFR de Saint-Martin-en-Haut et Saint-Symphorien-sur-Coise

La classe de seconde générale et technologique en alternance quant à elle est une spécificité de la MFR du Chessy. 53 élèves répartis sur 3 classes ont choisi cette formule en 2017/18. Outre le programme classique d’une seconde générale et technologique, les élèves ont 18 semaines de stage prévues, réparties sur 5 séquences, dans au moins deux secteurs professionnels différents. A la suite, ils peuvent opter pour une 1e technologique ou professionnelle, ou une 1e générale.

Le lycée autrement

Le lycée autrement

Plusieurs MFR du Rhône proposent des formations en Bac Pro : Accueil-relation clients et usagers, Agroéquipement, Aménagements paysagers, Commerce, Conduite et gestion de l'exploitation agricole/Systèmes à dominante élevage, Forêt, Gestion des milieux naturels et de la faune (GMNF), Gestion-administration, Maintenance de véhicules automobiles, Maintenance des matériels, Services aux personnes et aux territoires, Expérimentation animales, Conseil vente en animalerie, Travaux paysagers.

Par exemple, la MFR d’Anse dispense le Bac Pro Gestion des milieux naturels et de la faune, avec une spécificité qui attire de jeunes de toute la France : des chantiers écoles, commandés par les partenaires professionnels de l’école, qui mettent les élèves aux prises avec les exigences de leur futur métier. Les élèves suivent 1900 heures de cours et passent 60 semaines en stage sur les trois ans. Les enseignements dispensés visent à la connaissance, l’entretien et la protection des milieux naturels, la pêche et la chasse et l’aménagement des berges et rivières. Ce dernier secteur est très porteur. Les fédérations professionnelles et les entreprises sont très impliquées dans l’élaboration des contenus des cours, font partie de l’équipe de formateurs et sont amenés à accueillir des stagiaires.

Les poursuites d’études sont tout à fait envisageables à la suite du Bac Pro, en BTS, Licence Professionnelle et même Master.

L’apprentissage autrement

L’apprentissage autrement

Les MFR du Rhône proposent une quinzaine de CAP, ou certificat d’aptitude professionnelle, accessibles par la voie de l’apprentissage. Et ce dans des domaines variés : bâtiment, automobile, Petite enfance, service à la personne, bois, scierie, menuiserie, maintenance des matériels, maintenance des véhicules automobiles. Des formations en apprentissage sont également dispensées en Bac Pro, Brevet Professionnel et BTS.

L’apprentissage offre de nombreux avantages. L’apprenti, qui doit être âgé de 16 à 25 ans, signe un contrat d’apprentissage avec l’école et l’entreprise qui l’accueille. Il bénéficie d’un plan de formation précis pour acquérir les compétences nécessaires à la validation du diplôme, via des périodes en entreprise plus nombreuses que dans la filière scolaire. En effet, 14 semaines sont ainsi passées à la MFR. Salarié, l’apprenti est véritablement formé par l’entreprise. Les cours théoriques sont ainsi validés et mis en pratique en entreprise.

Le CAP garantit à son détenteur d’être opérationnel dans son domaine et permet une insertion sur le marché du travail. C’est ce que choisissent 2/3 des apprentis sortant des MFR. 1/3 poursuivent vers une spécialisation via un Bac Pro.

L’enseignement supérieur autrement

L’enseignement supérieur autrement

Les MFR du Rhône proposent des formations de Brevet de Technicien Supérieur (BTS) et des formations de Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA).

Ainsi, les jeunes peuvent se former aux métiers des services aux entreprises et aux personnes avec les BTS Assistant de Manager, le BTS Comptabilité et Gestion des Organisations à la MFR du Campus du Martelet, le BTS Tourisme à la MFR de Saint-Laurent-de-Chamousset et le BTS SP3S (Services et Prestations des Secteurs Sanitaire et Social) à la MFR de l’Arbresle.  Ce sont des diplômes de niveau Bac + 2 permettant une insertion professionnelle rapide sur le marché du travail. Les deux tiers de la formation sont consacrés à l’enseignement professionnel et les matières générales (français, langues vivantes, économie, mathématiques) sont souvent étudiées sous l’angle de leur application technique.

Ces formations sont accessibles en contrat d’apprentissage après n’importe quel Bac et un entretien de motivation. L’alternance permet la mise en pratique des enseignements de l’école sur le terrain et d’échanger sur son expérience avec les autres élèves lors des temps de classe. Le titulaire du diplôme acquiert donc des compétences très recherchées sur le marché du travail. Le Certificat Voltaire est désormais un plus pour attester du niveau d’orthographe. Cette pédagogie renforce l’employabilité des apprentis.  Mais ils peuvent également poursuivre avec une Licence Pro. Le BTS Comptabilité et Gestion ouvre par exemple la voie à des postes d’expert-comptable.

Le Brevet de Technicien Supérieur Agricole (BTSA) quant à lui est un diplôme de niveau III permettant d'exercer des fonctions de niveau technicien et technicien supérieur au sein des nombreuses entreprises de production, d'aménagement, transformation et commercialisation des secteurs de l'agriculture, de l'élevage, de la pêche, de l'agroalimentaire, du paysage, de l'environnement. Il prépare également à la responsabilité d’une exploitation ou d’une entreprise agricole ou para-agricole. Ainsi, le BTSA Aménagements Paysagers et le BTSA Analyse, Conduite et Stratégie de l'Entreprise Agricole (ACSE) sont deux formations proposées par les MFR dans le département du Rhône. 

Les 12 MFR du Rhône proposent plus de 60 formations de la 4e à l’enseignement supérieur. Elles permettent une « orientation choisie » dès le cycle collège et préparent ensuite à plus de 150 métiers : vente/commerce, service à la personne, administration/gestion, aménagements paysagers, bois/forêt, tourisme, BTP, Petite enfance. 

La dernière en date, la MFR du Campus du Martelet située à Limas, propose actuellement le BTS Assistant de Manager et le BTS Comptabilité et Gestion et prochainement des formations aux métiers du numérique. En alternance, les élèves sont accueillis sous statut scolaire et en apprentissage.

Chaque MFR est une association loi 1901. Le Conseil d’Administration associe parents et professionnels, et de plus en plus, d’anciens élèves. Le réseau étant international, des partenariats avec des MFR du monde entier permettent aux élèves d’aller découvrir d’autres pratiques et modes de vie. Une ouverture sur le monde qui participe à leur construction en tant que citoyen.