Logo Le journal de Saône-et-Loire
Dossier partenaire

La fabuleuse histoire des gaulois de Bibracte et des romains d'Augustodunum

Remontez le temps avec Augustodunum. « Entre Ombres et Lumières », c’est le grand spectacle historique en son et lumière de la ville d'Autun, en Bourgogne.

Courses de chars, 800 personnages, projections géantes… L’un des plus grands spectacle après celui du Puy du Fou !

Une histoire qui repose sur les épaules de 230 bénévoles. Venez vivre ce spectacle grandeur nature, dans l’un des plus grands théâtres de l’empire romain.

Cette fresque historique vous plongera dans un extraordinaire voyage dans le temps. La fabuleuse et tourmentée histoire des gaulois de Bibracte, des romains d'Augustodunum mais aussi des premières heures de la Bourgogne vous entraîneront entre Ombres et Lumières, plus de 2000 ans en arrière !

Programmation

6 représentations exceptionnelles

Les 1er, 3, 4, 8, 10 et 11 août 2018

22 heures au théâtre romain
(ouverture des gradins à 21h)

Tarifs : de 8 à 19 €

Plus d’info : www.augustodunum.fr
Office du tourisme d’Autun : 03 85 86 80 38

Les billets sont également en vente sur l’ensemble des billetteries en ligne (France billet, Ticketmaster, billetréduc), et dans 1000 points de vente partout en France

Un spectacle exceptionnel, un lieu unique

  • Article 1
  • Article 1
  • Article 1

L'Histoire se déroule sur une des plus grandes scènes de France, celle du théâtre romain d'Autun.

Un lieu authentique, des pierres bimillénaires, vous permettront de partager l'âme de l'antique cité d'Augustodunum en assistant par exemple aux jeux du cirque !

Un écran de cinéma de près de 400 mètres carrés, plusieurs centaines de points lumineux, des décors extraordinaires, des costumes de toute beauté, un texte remarquable et une mise en scène impressionnante au service des nombreux acteurs venus d'Autun et de sa région, sont les ingrédients de l'événement historique à ne pas manquer en Bourgogne.

Augustodunum en chiffres

  • ARticle 2
  • ARticle 2
  • ARticle 2

Un des plus grands spectacles son et lumière de France après le Puy du Fou…

2 Le nombre d’hectares où se déroule l’événement, plus grand que le stade de France…

800 Le nombre de personnages, de magnifiques chevaux, …

500 Le nombre de pièces d'artifices

600 Le nombre de projecteurs

2500 Le nombre de places dans les gradins qui datent de 2000 ans

Pour en savoir plus sur la ville d’Autun

Le saviez-vous ?

L’un des plus grands de l’Empire Romain

  • Le théâtre romain était l’un des plus grands de l’Empire Romain

Avec 148 m de diamètre, le théâtre pouvait accueillir jusqu’à 20 000 personnes ! Comme bon nombre de monuments antiques, il servit malheureusement de carrière pour les constructions plus modernes, ce qui explique la disparition de son mur de scène. Il nous reste toutefois de beaux vestiges des gradins, et des spectacles y ont lieu encore de nos jours comme il y a 2000 ans en arrière. 

Qui a fait construire Augustodunum ?

  • Qui a fait construire Augustodunum ?

L’empereur Auguste lui-même, entre 27 avant et 14 après Jésus-Christ. Augustodunum devait devenir « Soeur émule de Rome » et Bibracte l’ancienne capitale des Eduens du Mont Beuvrey s’endormir pour l’éternité. Pas mal, non ?

S’il revenait aujourd’hui, l’empereur serait un peu perdu. Certainement il ne reconnaîtrait rien de l’Augustodunum d’antan aujourd’hui devenue Autun. 

Autun, une ville célèbre

  • Autun, une ville célèbre

Autun fut célèbre pour son école de rhétorique, dont les premiers à avoir apporté les lettres à Trèves furent les panégyristes, professeurs de rhétorique venant des écoles d'Autun, Bordeaux, Rome et de Trèves même. Dans les discours de 197 à 312, cinq sont composés à Autun. En 107 déjà cette école de philosophie et de rhétorique d'Autun attire des étudiants de tout l'Empire. 

Un ami de César à Autun

  • Un ami de César à Autun

La pyramide de Couhard, qui se dresse à proximité d'une ancienne nécropole le « Champs des Urnes », serait la sépulture du druide éduen Divitiacus, ami de Cicéron et de César ou encore d'un ancien vergobret. Toutefois, sa destination exacte, tombeau ou cénotaphe a donné lieu à des interrogations.

Une nouvelle scène dédiée aux sports romains :

Gladiateurs, lutteurs, cavaliers, cascadeurs

  • NOUVEAUTÉ 2018 : UNE NOUVELLE SCÈNE DÉDIÉE AUX SPORTS ROMAINS / GLADIATEURS, LUTTEURS, CAVALIERS, CASCADEURS
  • NOUVEAUTÉ 2018 : UNE NOUVELLE SCÈNE DÉDIÉE AUX SPORTS ROMAINS / GLADIATEURS, LUTTEURS, CAVALIERS, CASCADEURS
  • NOUVEAUTÉ 2018 : UNE NOUVELLE SCÈNE DÉDIÉE AUX SPORTS ROMAINS / GLADIATEURS, LUTTEURS, CAVALIERS, CASCADEURS

Nouveaux costumes, nouveaux figurants et nouveaux effets spéciaux


  • NOUVEAUX COSTUMES, NOUVEAUX FIGURANTS ET NOUVEAUX EFFETS SPÉCIAUX
  • NOUVEAUX COSTUMES, NOUVEAUX FIGURANTS ET NOUVEAUX EFFETS SPÉCIAUX

Le mot du président : «Augustodunum : le défi était immense»

Michaël Guijo, Président de l’association spectacle historique d’Autun «AUGUSTODUNUM»; Délégué régional Bourgogne Franche Comté des Fêtes et Spectacles Historiques.

Michaël Guijo, Président de l’association spectacle historique d’Autun «AUGUSTODUNUM»; Délégué régional Bourgogne Franche Comté des Fêtes et Spectacles Historiques.

« À quelques heures de la première  d'Augustodunum 2018,  je me permets d'exprimer mes sentiments pour ceux qui m’entourent  dans cette aventure extraordinaire.

Je suis plus que fier du succès rencontré surtout pour les bénévoles qui se mobilisent  jours et nuits sans relâche avec confiance, opiniâtreté, passion et un dévouement extraordinaire. De longues heures à créer costumes et décors, de longues heures à monter, installer, réparer, ranger, distribuer... de longues heures à répéter, jouer, accueillir, surveiller, tenir des barrières...

Ils sont dans la vie chauffeur de bus, étudiants, marin, charcutière, esthéticienne, femme de ménage, retraités, en recherche d'emploi, téléconseillers, forgeron, paysagiste, gendarme, professeurs, pompier, agriculteur, cadres, ouvriers, écoliers, employés... et tous sous une même bannière celle d'Augustodunum, 250 bénévoles pour faire de ce spectacle une fierté pour notre ville d'Autun et pour toute sa région.

Ce sont des personnes en or, le défi était  immense, chacun dans sa tâche a contribué à édifier ce nouveau spectacle.
Quelle chance, d'avoir par les temps qui courent, plutôt tourné vers le repli sur soi, réussi à fédérer toutes ces femmes et hommes dans l'ombre et la lumière de cette gigantesque œuvre culturelle populaire et assumée avec conviction comme telle.

Aussi je remercie la trentaine de professionnels en parfaite osmose avec les bénévoles, notre metteur en scène Jean-Claude Baudoin, notre auteur Florence Heuillard, notre régisseur Patrick Dagan et son équipe, l'équipe de cavalerie avec à sa tête Laurent Bulot et l'équipe des animaux de la ferme avec Serge Fichot sans oublier les secouristes de l'UMPS 71.

Entreprendre une telle aventure demande une confiance extraordinaire, une solidarité sans faille entre tous, Autun peut être fière d'eux car ils donnent à notre ville une image remarquable.

Du fond du cœur, merci à tous, assurément ensemble nous avons créé du beau dans nos âmes pour que notre ancienne cité d'Augustodunum devenue Autun puisse briller de mille feux.

Bonne saison 2018 à tous ! »