Lycées Les Sardières & Cibeins Lycées Les Sardières & Cibeins
Logo Le Progrès
Dossier partenaire
Lycée de Cibeins

Un siècle d'enseignement agricole, de 1918 à 2018

  • Le lycée de Cibeins fêtera ses 100 ans l’année prochaine

    Le lycée de Cibeins fêtera ses 100 ans l’année prochaine

  • Le lycée a ouvert ses portes en 1918

    Le lycée a ouvert ses portes en 1918

  • C’est le maire de Lyon, Edouard Herriot, qui est à l’origine de la création du lycée

    C’est le maire de Lyon, Edouard Herriot, qui est à l’origine de la création du lycée

  • C’est au lendemain de la première guerre mondiale que l’école est fondée

    C’est au lendemain de la première guerre mondiale que l’école est fondée

  • Le domaine de Cibeins est choisi pour accueillir l’école en juillet 1918

    Le domaine de Cibeins est choisi pour accueillir l’école en juillet 1918

  • Le 24 juin 1918, le projet d’Edouard Herriot devient concret par un vote au conseil municipal

    Le 24 juin 1918, le projet d’Edouard Herriot devient concret par un vote au conseil municipal

  • Jusqu’en 1968, l’école est gérée par la ville de Lyon, elle devient à cette date un lycée agricole

    Jusqu’en 1968, l’école est gérée par la ville de Lyon, elle devient à cette date un lycée agricole

  • Une exploitation agricole est annexée à l’école

    Une exploitation agricole est annexée à l’école

  • Le but de l’école : transmettre le goût pour les métiers agricoles

    Le but de l’école : transmettre le goût pour les métiers agricoles

  • L’objectif d’Edouard Herriot en créant le lycée agricole de Cibeins est de lutter contre l’exode rural

    L’objectif d’Edouard Herriot en créant le lycée agricole de Cibeins est de lutter contre l’exode rural

C’est au cœur d’un immense domaine en pleine nature que se dresse le lycée de Cibeins et son magnifique château. 

Ce domaine exceptionnel est choisi en 1918 pour abriter l’école d’agriculture de Lyon voulue par le maire de la ville Edouard Herriot. Le lycée fêtera donc ses 100 ans l’année prochaine en grandes pompes du 8 au 10 mai, avec trois jours d’animations (Voir ici). Situé à 45 minutes de Lyon, à Misérieux, le lycée agricole de Cibeins est un établissement public qui abrite quelque 400 élèves et une centaine d’apprentis. Les élèves y suivent des formations de la 3ème au BTSA par voie scolaire ou par apprentissage (voir ici les formations).

La filière aquacole, une spécificité de Cibeins

  • Le lycée de Cibeins est le seul établissement de la région à proposer des formations dans le domaine de l’aquaculture. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Le lycée de Cibeins est le seul établissement de la région à proposer des formations dans le domaine de l’aquaculture. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Les élèves s’exercent le long d’une rivière se trouvant sur l’exploitation du lycée. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Les élèves s’exercent le long d’une rivière se trouvant sur l’exploitation du lycée. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Le lycée de Cibeins propose une formation qui permet aux élèves de devenir aquaculteur. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Le lycée de Cibeins propose une formation qui permet aux élèves de devenir aquaculteur. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • À l’issue de leur formation, les élèves pourront s’orienter vers la gestion et la valorisation des espaces naturels. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    À l’issue de leur formation, les élèves pourront s’orienter vers la gestion et la valorisation des espaces naturels. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Un partenariat existe avec les Collèges d’enseignement général et professionnel de la Gaspésie et des îles au Québec. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Un partenariat existe avec les Collèges d’enseignement général et professionnel de la Gaspésie et des îles au Québec. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Le lycée propose un bac professionnel Productions aquacoles. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Le lycée propose un bac professionnel Productions aquacoles. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • La formation se fait par voie scolaire ou par apprentissage. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    La formation se fait par voie scolaire ou par apprentissage. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Un BTSA Aquaculture par apprentissage est dispensé au lycée de Cibeins. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Un BTSA Aquaculture par apprentissage est dispensé au lycée de Cibeins. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Les élèves s’exercent le long d’une rivière se trouvant sur l’exploitation du lycée. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Les élèves s’exercent le long d’une rivière se trouvant sur l’exploitation du lycée. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • Le lycée propose un bac professionnel Productions aquacoles. Photo Marc Féréol, Photodlarue

    Le lycée propose un bac professionnel Productions aquacoles. Photo Marc Féréol, Photodlarue

  • La filière aquacole, une spécificité de Cibeins

Le lycée de Cibeins est le seul établissement de la région Auvergne-Rhône-Alpes à proposer des formations dans le domaine de l’aquaculture — l’aquaculture étant l’ensemble des activités de la production animale ou végétale en milieu aquatique, dont la filière piscicole fait partie. Le lycée propose un bac professionnel Productions aquacoles par voie scolaire ou par apprentissage ainsi qu’un BTSA Aquaculture par apprentissage.

Lycée les Sardières

L'art d’enseigner les métiers du vivant depuis 50 ans

  • Le lycée des Sardières est situé à Bourg-en-Bresse

    Le lycée des Sardières est situé à Bourg-en-Bresse

  • 360 élèves fréquentent l’établissement

    360 élèves fréquentent l’établissement

  • Le lycée propose des formations de la troisième au BTS

    Le lycée propose des formations de la troisième au BTS

Le lycée des Sardières accueille aujourd’hui 360 élèves et 200 apprentis mais ce sont des milliers d’agriculteurs qui ont fréquenté ces murs.

Auparavant situé près du Monastère royal de Brou à Bourg-en-Bresse, le lycée agricole déménage au milieu des années 60 à quelques kilomètres de là, sur son site actuel, aux confins de la ville à l’est. En 2016, les élèves ont soufflé les 50 bougies de l’établissement et ont célébré cinq décennies d’enseignement agricole. Aujourd’hui, comme hier, les formations dispensées sont uniques, complètes et de qualité (voir ici les formations). Les débouchés offerts aux jeunes qui se forment ici sont multiples. Les métiers qu’ils apprennent sont largement porteurs. « Les jeunes qui obtiennent leur diplôme après leur parcours ici ont une bonne insertion professionnelle », explique Jean-Yves Charvin, directeur du lycée

Une exploitation grandeur nature

  • L’exploitation du lycée s’étend sur 170 hectares

    L’exploitation du lycée s’étend sur 170 hectares

  • Quatre ateliers de production animale sont proposés aux élèves

    Quatre ateliers de production animale sont proposés aux élèves

  • Le lycée des Sardières dispose d’un atelier de transformation agroalimentaire

    Le lycée des Sardières dispose d’un atelier de transformation agroalimentaire

  • L’atelier est également fréquenté par une centaine de producteurs de la région

    L’atelier est également fréquenté par une centaine de producteurs de la région

  • C’est sur une véritable exploitation que les élèves s’exercent

    C’est sur une véritable exploitation que les élèves s’exercent

Quoi de mieux comme support pédagogique qu’une exploitation grandeur nature. C’est ce que propose le lycée des Sardières. « Avec cela, les élèves sont en prise directe avec le monde économique, avec leur métier de demain », explique Stéphane Gouby, responsable de l’exploitation. En plus de l’exploitation, les élèves peuvent aussi profiter d’un atelier agroalimentaire. Dans cet atelier, les élèves apprennent à transformer des produits qui seront par la suite vendus dans une boutique située dans l’enceinte de l’établissement : Sardelices.

Deux journées portes ouvertes

Le lycée des Sardières sera ouvert au public le 18 mars de 9 heures à 16 heures. Ce sera le 1er avril de 9 heures à 17 heures en ce qui concerne le lycée de Cibeins.