UIMM BOURGOGNE
Logo Le Progrès
Dossier partenaire

Des portes ouvertes pour découvrir les métiers de l’industrie

150 offres à pourvoir en apprentissage

  • Des portes ouvertes pour découvrir les métiers de l’industrie

Du mercredi 27 juin au jeudi 5 juillet, c’est la semaine de l’apprentissage dans l’industrie. Son objectif ? Faire découvrir aux jeunes l’apprentissage et les métiers de la filière.

Cet événement est l’occasion pour les deux sites du Pôle formation UIMM de faire découvrir leur offre de formation dans les métiers de l’industrie (Bac, BTS, Licence, Bachelor, seconde industrielle). Deux temps forts sont prévus : les 27 juin et 4 juillet. Pendant ces deux journées, les sites de Chalon-sur-Saône et de Dijon s’ouvrent au public. Au programme : la visite des centres de formation, des salles de cours et ateliers.

L’équipe pédagogique et les conseillers alternance sont présents lors de la venue du public pour échanger sur les formations dispensées, les métiers préparés ou les modalités de l’apprentissage. Le public pourra également découvrir les offres à pourvoir en apprentissage.

Les 27 juin et 4 juillet, venez découvrir concrètement le milieu de l’industrie et l’apprentissage !

Pratique. Le 27 juin et le 4 juillet, de 10h à 19h.

Deux sites pour se former

Le pôle formation de l’UIMM Bourgogne 21-71 propose, sur ses sites de Chalon-sur-Saône et de Dijon, des formations en alternance du bac jusqu’à la licence dans la maintenance industrielle et robotique, les métiers de la métallurgie, chaudronnerie, soudure, productique/usinage,  la performance industrielle, le management et le domaine sécurité – environnement.

  • Un pôle d'excellence en nouvelles technologies de soudage et technologies additives </bR>ouvrira à la rentrée 2019 sur le site chalonnais

    Un pôle d'excellence en nouvelles technologies de soudage et technologies additives
    ouvrira à la rentrée 2019 sur le site chalonnais

Chalon-sur-Saône

Le site de Chalon-sur-Saône compte 191 apprentis. L’établissement présente plusieurs spécificités, à l’image du pôle chaudronnerie soudage, qui forme des chaudronniers et tuyauteurs (niveau Bac) et des techniciens (niveau BTS). Un atelier maintenance dispose également d’outils pédagogiques spécifiques (fabrication, conditionnement et palettisation de) permettant un apprentissage dans des domaines précis : électrotechnique, hydraulique, pneumatique ou encore habilitation électrique. A Chalon, on forme également aux métiers de l'usinage (tourneur, fraiseur, ...)  Enfin, l’établissement se dotera, à la rentrée 2019, d’un pôle d’excellence en nouvelles technologies de soudage et technologies additives.

  • Le site dijonnais se distingue par un pôle d’excellence  </bR>en robotique et vision industrielle.

    Le site dijonnais se distingue par un pôle d’excellence
    en robotique et vision industrielle.

Dijon

148 apprentis suivent un cursus dans l’établissement dijonnais. Celui-ci dispose notamment d’un pôle Maintenance industrielle, préparant au métier de technicien de maintenance des systèmes de production. Ce pôle Maintenance dispose d’une ligne de production complète (ligne automatisée de pots et de flacons) et d’équipements spécifiques. Les jeunes peuvent se former également aux métiers de l'électrotechnique (niveau BTS) et aux métiers de la productique (niveau BAC-BTS). Enfin, le site dijonnais a un pôle d’excellence en robotique et vision industrielle, qui forme essentiellement des intégrateurs – opérateurs et des programmeurs en robotique.

Témoignages

"J’aime trouver le problème d’une machine et résoudre une panne le plus vite possible"

Camille Boutier, 18 ans.

Camille Boutier, 18 ans.

« Au lycée, j’étais lassée par l’aspect scolaire, mais j’étais très manuelle. J’ai pu faire des mini-stages de découverte en entreprise, qui m’ont ensuite permis de me diriger vers un bac pro Maintenance des équipements industriels puis vers un BTS Maintenance des systèmes, en apprentissage au pôle formation UIMM de Dijon. Trouver le problème d’une machine et résoudre une panne le plus vite possible, c’est ce côté mécanique qui me plaît ! Dans mon entreprise, je suis indépendante et mon tuteur est à l’écoute. Selon moi, l’apprentissage permet d’apprendre plus vite et d’avoir une meilleure connaissance du monde de l’entreprise. J’apprécie de pouvoir mettre en pratique ce que l’on apprend à l’école. À l’issue de mon BTS, je ne sais pas encore si je continuerai par une licence ou si j’intégrerai une entreprise. Car - et c’est un autre aspect positif de l’apprentissage - c’est qu’on peut être facilement embauché à l’issue de sa formation ! »

"Ce qui me plaît, c’est de partir d’un morceau de tôle et d’en faire un châssis de train"

Antonin Coulon, 18 ans.

Antonin Coulon, 18 ans.

« En classe de troisième, j’ai fait un stage en entreprise, grâce auquel j’ai découvert différents métiers, de la conception à la mécano-soudure. C’est grâce à ce stage que j’ai découvert la chaudronnerie, vers quoi j’ai eu envie de me diriger. Après un bac pro chaudronnerie industrielle, j’ai continué sur un BTS en apprentissage conception et réalisation en chaudronnerie industrielle à Chalon-sur-Saône. Ce qui me plaît dans la chaudronnerie, c’est la réalisation : partir d’un morceau de tôle et en faire un châssis de train ou une cuve ! En entreprise, je suis au bureau des méthodes, qui fait le lien entre le bureau d’études et l’atelier. Je fais en sorte que ce que conçoit le bureau d’étude soit réalisable. Être en apprentissage me permet d’avoir une paye, de me responsabiliser un peu plus. Cela m’a permis de mûrir. J’aime beaucoup la soudure, donc j’aimerais me spécialiser en poursuivant par une licence pro ou par un diplôme de l’institut de soudure. »

  • De nombreuses offres d’apprentissage restent à pourvoir en productique et usinage, sur tout le département.

    De nombreuses offres d’apprentissage restent à pourvoir en productique et usinage, sur tout le département.

  • Au total, 339 apprentis sont formés aux pôles de formation UIMM Bourgogne 21-71.

    Au total, 339 apprentis sont formés aux pôles de formation UIMM Bourgogne 21-71.

  • Le site dijonnais dispose d’une ligne automatisée de pots et flacons.

    Le site dijonnais dispose d’une ligne automatisée de pots et flacons.

Offres à pourvoir

Plus de 150 offres d’apprentissage restent à pourvoir en Côte d’Or et en Saône-et-Loire, dans la productique-usinage, la maintenance industrielle, la chaudronnerie, l’électrotechnique, l’assistance technique d’ingénieur et le domaine technico-commercial.

En comptabilisant les contrats de professionnalisation, ce sont plus de 200 offres non encore pourvues.

Productique – usinage
18 offres restent à pourvoir en BTS Conception des processus de réalisation de produits.

En Côte-d’Or à Talant, Vignolles, Chevigny-Saint-Sauveur, Sainte-Marie-la-Blanche, Gevrey et Chatillon-sur-Seine.
En Saône-et-Loire, à Saint-Loup Géanges, La Clayette et Chalon-sur-Saône.

Maintenance industrielle
18 offres restent à pourvoir en Bac Maintenance des équipements industriels.

En Côte d’or à Dijon, Chevigny, Longvic, Perrigny et Beaune.
En Saône-et-Loire à Chalon-sur-Saône, Crissey, Viré, Saint-Rémy, Massily, Saint-Eusèbe, Geugnon et Le Creusot.

Chaudronnerie
9 offres sont à pourvoir en BTS Conception et réalisation en chaudronnerie industrielle en Côté d’Or à Seurre, Fontaine Française, Sainte-Marie-sur-Ouche.

Découvrez toutes les offres à pourvoir

Inscriptions

L’inscription au Pôle formation UIMM Bourgogne 21-71 peut se faire hors Parcoursup.

Pour ceux qui n’ont pas encore d’affectation, les pôles de Chalon-sur-Saône et de Dijon vous accueillent.

Les inscriptions se font jusqu’à fin décembre, sous réserve d’avoir trouvé une entreprise qui vous accueille.

Le Pôle formation UIMM a des conseillers dédiés à l’apprentissage qui accompagnent les jeunes dans leurs recherches.

Les deux sites disposent également d’un réseau d’entreprises qui souhaitent accueillir des apprentis et de nombreuses offres sont encore non pourvues.

On vous explique comment vous inscrire !