TERRES SECRETES
Logo Le Progrès
Dossier partenaire

Les Vignerons des Terres Secrètes révèlent les arômes du Mâconnais depuis 90 ans

  • Les Vignerons des Terres Secrètes révèlent les arômes du Mâconnais depuis 90 ans
  • Les Vignerons des Terres Secrètes révèlent les arômes du Mâconnais depuis 90 ans
  • Les Vignerons des Terres Secrètes révèlent les arômes du Mâconnais depuis 90 ans
  • Les Vignerons des Terres Secrètes révèlent les arômes du Mâconnais depuis 90 ans
  • Les Vignerons des Terres Secrètes révèlent les arômes du Mâconnais depuis 90 ans

1928, dans le sud ensoleillé de la Bourgogne. Au cœur des vignes du Mâconnais, la période est compliquée. Les récoltes sont malmenées par les intempéries et le phylloxéra. L’avenir est incertain.

Les viticulteurs bourguignons refusent cependant de baisser les bras. À Prissé et Verzé, ils préfèrent se serrer les coudes. Ainsi, en 1928, au lieu de subir chacun de leurs côtés, ils choisissent de s’unir. De mutualiser les coûts et les moyens...

L’esprit coopératif est né. 90 ans plus tard, il est toujours là. Intact. Fort de 157 vignerons et 270 adhérents, il regroupe désormais les caves de Prissé, Verzé et Sologny, sous le nom de « Cave des vignerons des Terres secrètes ».

Appellation d’excellence prônant une production raisonnée et de grande qualité, « Terres Secrètes » rayonne aujourd’hui dans le monde entier où une bouteille est consommée toutes les 17 secondes… Ce monument du vin fête ses 90 ans les 28 et 29 avril.

157 vignerons unissent leurs forces, leur volonté d’entreprendre et leurs vignes au sein de la cave coopérative des Vignerons des Terres Secrètes.

900 hectares de vignes AOC sont exploités par les Vignerons des Terres Secrètes. Cela représente 2 500 parcelles de vignes, les fameux «climats de Bourgogne».
37 cuvées
sont issues de sélections parcellaires.
50% des bouteilles produites par la cave coopérative sont dégustées à l’étranger. Précisément dans une quarantaine de pays du globe.
17 secondes. Une bouteille de Terres Secrètes est dégustée toutes les 17 secondes dans le monde
3 chais spécialisés servent à vinifier les vins des Terres Secrètes. Ils se situent à Prissé, Sologny et Verzé.

 

Venez fêter les 90 ans de la cave des Vignerons des Terres Secrètes les 28 et 29 avril

Amateurs de grand vin, vous pouvez bloquer votre week-end des 28 et 29 avril. Car ce sera assurément un très grand cru.

La cave des Vignerons des Terres Secrètes fête ses 90 ans. Au menu de ce millésime : dégustations des vins de la cave, visite du site, offres promotionnelles (-10 % sur toutes les bouteilles et appellations 75 cl), diffusion d’un film anniversaire et de nombreuses autres animations.

Samedi 28 et dimanche 29 avril
de 9h à 19h.

158 rue des Grandes Vignes à Prissé
(Saône-et-Loire)
Tél : 03.85.37.64.89
Mail : boutique@terres-secretes.fr et contact@terres-secretes.fr

Les autres événements de l’année

Marché nocturne des Terres Secrètes, le 29 juin à Prissé :

Délicieux marché d’été sous les étoiles réunissant plus de 40 exposants. Avec  dégustation de vins, restauration légère, animations musicales… Ambiance conviviale et festive garantie.

 

19e Marche dégustation au crépuscule, le 21 juillet à Sologny :

Balade nocturne au milieu des vignes au départ de la cave de Sologny. L’occasion de déguster les grands vins des parcelles visitées et de partager un repas champêtre dans un cadre enchanteur.

 

Week-end gourmand les 20 et 21 octobre à Prissé :

Au cours de ce week-end festif, trois maîtres mots : convivialité, plaisir et découverte. Les participants vont pouvoir déguster les trésors d’une autre cave, invitée d’honneur, et déguster les produits de son terroir. Des démonstrations culinaires, des expositions et des animations sont aussi au programme.

«Nos 40 sélections permettent de faire de la haute couture»

  • Michel Barraud, président de la cave

    Michel Barraud, président de la cave

Quels sont les atouts d'une cave coopérative comme celle des Terres Secrètes ?

La coopérative est un modèle d'entreprise parfaitement au goût du jour car elle s'inscrit dans l'économie sociale et solidaire. Elle offre la possibilité d'entreprendre à plusieurs afin d'être plus performants dans l'acte de production mais également dans l'acte de commercialisation. Au sein de la cave des Terres Secrètes, nous disposons d'équipes dédiées pour attaquer tous les marchés : circuits courts, grandes distributions, exports (45 % du volume). La coopérative permet également de mutualiser les moyens et de se doter, comme notre cave, d'outils de vinifications très performants.

Ce mode d'organisation implique les viticulteurs dans tous les choix stratégiques de la cave, tout en les dégageant du laborieux travail administratif.

 

Le vin produit au sein de la coopérative est-il d'aussi bonne qualité qu'ailleurs ?

Certains préjugés ont la vie dure. Ainsi, certains imaginent que les coopératives mélangent encore tous les raisins dans une même cuve. Mais cela n'existe plus. Au sein de notre cave, nous effectuons un très gros travail d'identification des parcelles. Cela se traduit par une quarantaine de sélections au cours des vendanges, permettant de faire littéralement de la haute couture. Nos vins font aussi bien que ceux des grandes propriétés. Les dégustations le prouvent.

«Nous organisons de multiples événements pour faire découvrir le vin»

  • Charles Lamboley, responsable des ventes aux Terres secrètes

    Charles Lamboley, responsable des ventes aux Terres secrètes

Quelles sont les particularités des vins de la cave des Vignerons des Terres Secrètes ?

Dans le sud ensoleillé de la Bourgogne où nous sommes, le cépage roi est le chardonnay. Nous produisons donc majoritairement des blancs. Ils sont gorgés de soleil, très charmeurs et chaleureux. Ils présentent également des notes minérales issues du sol argilocalcaire. Ce sont des vins plaisants tout au long du repas, de l'apéritif jusqu'aux fromages.

Nous produisons également des vins rouges (environ 15 %). Ce sont des gamays de caractère. Fruités et gouleyants. Ils accompagnent parfaitement les plats un peu corsés et peuvent se servir à l’apéritif.

 

L’oenotourisme a le vent en poupe. Qu’en est-il aux Terres Secrètes?

Nous faisons partie des précurseurs de l’oenotourisme. Depuis plusieurs années déjà, nous organisons de multiples événements autour du vin et des terroirs. Nous comptons notamment trois rendez-vous majeurs annuels : le marché nocturne, le week-end gourmand et la marche dégustation au crépuscule (voir plus haut).

Nous développons également ce tourisme du vin grâce au Manoir des grandes vignes de Prissé dont la cave est propriétaire. Nous proposons aux clients (groupe de 10 personnes au minimum) des séjours oenologique et des visites et dégustations commentées.

  • MACON VERZE CROIX-JARRIER

Mâcon Verzé Croix-Jarrier

Cette cuvée puise son expression sur les sols à dominante calcaire qui bordent le village de Verzé. Composée à 100 % de cépage chardonnay, elle arbore une robe or, aux reflets argentés et lumineux, digne des plus grands couturiers.

Le nez est d’une pureté cristalline. Il insiste d'abord sur des notes minérales (pierre à fusil, craie). Puis, cette trame minérale s’efface et dévoile de fines notes de fruits blancs et de violettes. Porté par une remarquable acidité, l’envol est superbe. Long, vibrant et inépuisable, ce vin présente une finale légèrement saline.

La typicité de ce vin s’exprime sur un cake de saumon fumé, une salade de Saint-Jacques, des quenelles de brochets ou des escargots persillés de Bourgogne.
Avec un potentiel de garde de 3 à 5 ans, il est idéalement à servir entre 11 et 13°C.

Mâcon Verzé Croix-Jarrier : 7,80€

  • SAINT-VERAN LES SENTINELLES

Saint-Véran les Sentinelles

On est là dans le berceau historique du cépage chardonnay, dont l’exposition est optimale. Une partie de la vinification est réalisée en fût et l’autre en cuves thermorégulées, avec une macération pelliculaire d’un état sanitaire optimal. Dans la bouteille, le léger dépôt est naturel car il procède d’une filtration légère.

La robe est dorée, intense et délicate. Au nez se mêlent des arômes de fruits (pêche, poire) et de fleurs blanches (acacia, chèvrefeuille). En bouche, le gras, l'onctuosité, et une élégante fraîcheur s'équilibrent.

La concentration et le potentiel aromatique augurent d’un long vieillissement. L’attaque flatteuse suggère les mets nobles de poissons (saumon, lotte) et de volaille (chapon). À servir à une température de 11 à 13°, en fonction de l’occasion de dégustation.

Saint-Véran les Sentinelles : 10,40€

  • MACON PIERRECLOS

Mâcon Pierreclos

Exclusivement composé de gamay, sur des sols granitiques et sablonneux, ce vin annonce les Monts du Beaujolais. Il est paré d’une robe grenat soutenue avec de jolis reflets noirs-violines. Le nez livre d’intenses arômes de fruits rouges (fraises, groseilles, cerises) mêlés à des notes de réglisse et de violette. À l’ouverture, les fruits noirs (mûres, cassis) semblent leur répondre en écho. En bouche, il confesse dès l’attaque des tanins soyeux et caressant. Sa structure brille par une rondeur et une fraîcheur remarquable. Des nuances amyliques et acidulées soulignent sa délicieuse gourmandise.

Ce vin se révèle sur de la charcuterie fine, une terrine de volailles, des brochettes de poulet ou un sauté de veau Marengo. Avec un potentiel de garde de 3 à 5 ans, il est à servir à une température de 14 à 15°C.

Mâcon Pierreclos : 7,70€