Ouverture de la pêche de la truite

Préparez-vous avec la fédération de pêche de la Drôme

Découvrir et pratiquer la pêche de la truite
[du 10 mars au 16 septembre 2018]

L’ouverture de la truite sonne comme le réveil du pêcheur à la sortie de l’hiver!  Que vous soyez déjà pratiquant ou débutant, c’est l’occasion de retrouver la nature avec ses rivières et ses plans d’eau. La truite, comme les autres salmonidés, est un poisson d’eau vive qui a besoin d’une eau relativement fraiche et bien oxygénée pour accomplir son cycle de vie. La pêche des truites farios est donc le plus souvent synonyme d’une activité sportive, procurant de fortes sensations.

Aussi, il n’y a pas UNE pêche de la truite, mais plutôt LES pêches de la truite, depuis les lacs de montagne des Alpes ou du Massif Central, en passant par les nombreux petits ruisseaux jusqu’aux grandes rivières. A cette diversité de milieux correspond également une panoplie de techniques : la pêche au toc (la plus simple) avec un ver ou une teigne; la pêche à roder pour aller débusquer le poisson ; la pêche aux leurres ou au vairon manié ou encore la pêche à la mouche…Autant de techniques que de matériels pour présenter des proies potentielles à ce poisson emblématique de nos eaux vives.

Que vous souhaitiez conserver votre poisson ou le remettre à l’eau, manipulez-le avec le plus grand soin, si possible dans son milieu, évitez notamment les ardillons et abrégez la séance des photos souvenirs pour laisser le poisson respirer.

La Drôme, territoire de pêche

Pêcher la truite dans la Drôme, c’est exercer sa passion sur des rivières comme la Bourne ou la Vernaison, où vivent la fario sauvage et l’ombre commun.  C’est aussi découvrir les rivières collinaires du bassin de la Valloire où des alevinages donnent des populations importantes de salmonidés.

Plus au sud, profitez du bassin de la rivière Drôme, de ses affluents ou des différents bassins de la Drôme provençale. Vous pourrez également apprécier l’un de nos plans d’eaux, empoissonnés en truites de reprises par nos associations (toutes réciprocitaires).

En 2018, le nombre de captures est limité à 6 salmonidés.

Comment se préparer ? Quelques conseils...

  • Renseignez-vous sur les conditions météorologiques et hydrologiques de votre coin de pêche.
  • Prévoyez des vêtements adaptés au froid, au vent, à la pluie ou à la neige. La période d’ouverture correspond bien souvent à des conditions hivernales, en attendant des jours plus cléments.
  • Vérifiez votre matériel. N’attendez pas le dernier moment pour constater que votre fil est abimé ou qu’il vous manque votre appât ou votre leurre fétiche.
  • Privilégiez les techniques de pêche traditionnelles (pêche au toc ou au vairon) car en ce début de saison, les poissons sont encore en faible activité et se trouvent dans les caches, il faudra bien souvent insister et faire évoluer votre appât lentement, près du fond.
  • Contactez votre fédération départementale de pêche. Elle vous donnera toutes les informations sur la réglementation locale et les différents moyens pour s’initier à la pêche, comme les Ateliers Pêche Nature (APN), les Ecoles de Pêche et les Guides professionnels.

Nos coordonnées

Fédération de pêche de la Drôme

Téléphone : 04.75.78.14.40
 Site Web