ELVEA

Un évènement : le concours du bœuf de Pâques !

Organisée par ELVEA Rhône-Alpes, une manifestation festive et conviviale ouverte à tous au Foirail de la Chambière à Saint-Denis-lès-Bourg le samedi 25 mars.

C’est un évènement qui attire chaque année la grande foule, en période pascale, au foirail de Bourg/Saint-Denis à la Chambière. Une foire-exposition du bœuf de Pâques, qui a changé de nom à l’occasion de cette 21ème édition, puisqu’il s’agira d’un véritable concours, mais qui en conservera tout l’aspect festif et populaire qui en a fait sa notoriété jusque-là.

Ce grand concours d’animaux bovins, en provenance de l’Ain, du Rhône, de la Loire et de l’Isère, est organisé par ELVEA Rhône-Alpes (Eleveurs et acheteurs associés) et a bien évidemment pour but de mettre en valeur l’élevage bovin de la région. Ce concours (interne entre adhérents à ELVEA) est en effet une véritable vitrine tant aux yeux des connaisseurs que du grand public vivement invité à venir nombreux célébrer ces animaux sélectionnés sur des critères très stricts, en même temps que les éleveurs, naisseurs, engraisseurs, passionnés par leur métier et qui ont droit ce jour-là à la reconnaissance de tous pour leur travail.

« Le but de l’association, souligne Virginie Motta, la dynamique directrice d’ELVEA, est de mettre en adéquation le production de nos éleveurs - que nous aidons, techniquement, administrativement, à valoriser au mieux leur travail - et les attentes du marché traduit par les demandes des acheteurs ».

Un concours rigoureux et de haut niveau

Ce sont donc environ 25 éleveurs pour 90 bovins (de race charolaise, aubrac, limousine, blonde d’Aquitaine, etc.) qui participeront à cet évènement du samedi 25 mars, après qu’auront été écartés, la veille, lors du passage d’une commission spéciale, les animaux ne présentant pas une conformité suffisante et qui pourraient ternir la belle réputation de ce concours qui ne peut admettre l’à-peu-près et  les trop visibles défauts.

Les prix (des plaques pour les animaux primés) sont importants dans chacune des catégories qui concourent, avec, comme récompense suprême, le prix naisseur-engraisseur pour l’éleveur qui a fait naître l’animal et qui l’amène jusqu’à ce concours.

Festif et convivial

Cette matinée du samedi, qui, comme d’habitude, et dès 9 heures, drainera beaucoup de monde (éleveurs, bouchers, et tout public, en famille, milieu agricole comme urbain,  puisque l’évènement lui est largement ouvert), s’achèvera par la remise des récompenses et un repas, pris au restaurant du foirail. Au menu entrecôtes ou steack-frites-salade, avec inscriptions préalables en arrivant au concours. De la viande préparée et cuite, lors d’une grande dégustation, par des anciens du syndicat des bouchers et qui proviendra, comme il se doit, de bovins d’adhérents à l’ELVEA.

Le tout dans une ambiance festive et conviviale pour honorer ces éleveurs consciencieux, au cœur d’un marché difficile de la viande en France, un produit sur-contrôlé et aux valeurs gustatives et nutritionnelles remarquables. Ce concours vous en fera la démonstration.

A noter que pour couvrir une partie des frais, une loterie est organisée. Vous aurez à estimer le poids d’un jeune animal d’un an présent dans un box. Celui ou celle qui se rapprochera le plus du poids exact gagnera 10 kg de viande !

Samedi 25 mars, en matinée, concours du bœuf de Pâques, Foirail de la Chambière

200 rue de la Montbéliarde. Saint-Denis-lès-Bourg

Nos coordonnées

FOIRAIL DE LA CHAMBIERE

200 rue de la Montbéliarde
01000 SAINT-DENIS-LES-BOURG
 Site Web